Search:
A+  A-   Nous joindre

Les obstacles du hockey scolaire (École secondaire catholique L'Escale, Rockland)

Le 27 mars 2019 - Vous avez suivi vos joueurs depuis leur entrée au secondaire. L’équipe s’est entraînée pendant plusieurs années. Les étoiles se sont alignées et des athlètes talentueux sont arrivés en onzième et douzième année. Des élèves habiles se présentent en neuvième. On a de bons gardiens. La chimie de groupe est au rendez-vous. Ça sent OFSAA! Pourtant, la réalité du milieu n’a pas dit son dernier mot...

Tel est le discours des entraîneurs de hockey scolaire. Ce ne sont pas tous les joueurs qui peuvent participer aux championnats inter-écoles puisqu’ils doivent entrer dans une catégorie précise. Chez les garçons comme chez les filles, il leur faut un très haut calibre mais, aussitôt qu’ils se joignent à une équipe Junior, ils ne peuvent plus prendre part à EOSSAA ou OFSAA, par exemple.

Certains joueurs se préparent des années durant avec leur école pour être repêchés par le Junior, et ce, quelques jours avant le championnat. Parfois, on ne leur demande que de participer à une joute, ce qui ne leur permet même plus de faire partie de l’équipe scolaire. « Dans ces cas-ci, les stratégies de jeu sont toujours à refaire », mentionne René Tassé, l’un des entraîneurs de l’équipe masculine de l’École secondaire catholique L’Escale de Rockland. Les élèves sont déchirés entre leur désir de terminer ce pour quoi ils ont travaillé pendant tout leur secondaire et la possibilité de poursuivre leur cheminement avec une équipe de meilleur calibre dans leur vie personnelle. « Les parents déboursent des milliers de dollars à l’association pour offrir à leur enfant le rêve de la ligue majeure », de renchérir Monsieur Tassé.

Outre le niveau des élèves, la date des tournois peut aussi poser problème. Les athlètes doivent parfois choisir entre leur participation aux championnats scolaires et parascolaires, car ceux-ci tombent généralement au même moment dans l’année. « Deux de mes garçons ont dû renoncer à la finale d’EOSSAA pour s'entraîner en vue des séries éliminatoires avec leur équipe d’association. Et les autres écoles vivent les mêmes défis », mentionne l’entraîneur des Couguars. Les obstacles s’accumulent : la fatigue et le nombre de joutes disputées en peu de temps, d'une part, l’engagement et les conflits d’horaire, d'autre part. Bref, toutes ces variables qui entrent en jeu font qu’il est très difficile de prévoir les réussites.

L’Escale s’est inclinée en prolongation contre celle de Renfrew, mardi dernier, lors des finales de EOSSAA, ce qui concéda la victoire aux hôtes, qui avaient aussi remporté le championnat l’année passée. Les entraîneurs ont dû pallier la déception générale chez les garçons qui souhaitaient, comme leur pendant féminin, décrocher leur place à OFSAA. Les filles, championnes depuis deux ans, en sont à leur troisième participation consécutive aux provinciaux.

Devant les changements importants chez les joueurs masculins, dont la majorité est à la veille d’obtenir son diplôme, l’équipe devra être reconstruite. Dès l’an prochain, une spécialisation en hockey s’offrira aux élèves de la neuvième année.

L’École secondaire catholique L’Escale de Rockland et son Pavillon intermédiaire comptent une riche tradition dans l’excellence de l’enseignement et offrent des programmes novateurs aux jeunes de la 7e à la 12e année. L’Escale offre deux spécialisations, soit une en santé et bien-être et une en construction.

Personne-ressource : Lori Fraser, direction

École secondaire catholique L’Escale
1535, avenue du Parc
Rockland ON K4K 1K6
613 446-5169
www.lescale.csdceo.ca
www.facebook.com/esclescale
www.twitter.com/esclescale
www.youtube.com/esclescale
www.instagram.com/esclescale

2019 © Tous droits réservés École secondaire catholique L'Escale.
Politique de confidentialité |  Dernière mise à jour : 5 décembre 2019